Paris-born Grégoire Hetzel is a César Awards nominated music composer who emerged onto the film scene in the early 2000s scoring movies by acclaimed French directors Arnaud Desplechin (« My Golden Days » for which he is nominated at César 2016, « Kings and Queen », « A Christmas Tale »), Mathieu Amalric (« The Blue Room », « The Wimbledon Stadium »), Catherine Corsini (« Summertime », « Three Worlds »), Cédric Anger (« Next Time I’ll Aim for the Heart », « The Counsel », « The Killer ») and Emmanuel Bourdieu (« Céline », « Intrusions », « Poison Friends »).

A former student of Paris Conservatory, Grégoire Hetzel started his performing career whilst performing on the piano to silent films at the French Cinémathèque. Having been called a soulchild of Georges Delerue, Hetzel is versatile and able to shift from pop music scores to electronic soundscapes, writing big symphonic scores as well as folk tunes – which he did for the French-australian movie « The Tree », directed by Jule Bertuccelli, and for which he is nominated at César 2011. Grégoire also scored movies from Denis Villeneuve (« Incendies » – nominated at Oscars 2011), Emmanuel Mouret (« Another Life ») and Mathieu Demy (« Americano »).

Grégoire also produced and arranged French singer Marie Modiano’s first album, « I’m Not A Rose ». In 2013, he wrote his first opera « La Chute de Fukuyama », along with French writer Camille de Toledo. The piece was premiered in Paris at Salle Pleyel with the Radio France philharmonic orchestra and received great reviews.

Grégoire Hetzel also wrote a novel, « Le Vert Paradis », published by Gallimard in 2003.

Gregoire_Hetzel-Abbey_Road-025

Grégoire Hetzel est remarqué dès le début des années 2000 pour son travail avec les réalisateurs français Arnaud Desplechin (« Trois souvenirs de ma jeunesse » pour lequel il est nommé aux César en 2016, « Rois et reine », « Un conte de Noël »), Mathieu Amalric (« La chambre bleue », « Le stade de Wimbledon »), Catherine Corsini (« La belle saison », « Trois mondes »), Cédric Anger (« La prochaine fois je viserai le cœur », « L’avocat », « Le tueur ») et Emmanuel Bourdieu (« Candidature », « Les Cadets de Gascogne », « Les amitiés maléfiques », « Intrusions », « Céline, deux clowns pour une catastrophe »).


Grégoire a commencé sa carrière de musicien alors qu’il était étudiant au Conservatoire National Supérieur de Paris, en composant et improvisant au piano sur des films muets à la Cinémathèque Française. Régulièrement comparé à Georges Delerue, il est capable de passer d’un registre pop à des compositions électroniques, d’écrire des œuvres symphoniques autant que du jazz ou de la folk – ce qu’il fit pour « L’arbre », film franco-australien de Julie Bertuccelli pour lequel il est nommé aux César en 2011. Il a également composé les bandes originales de films de Denis Villeneuve (« Incendies » – nommé aux Oscars 2011), Mathieu Demy (« Americano ») et Emmanuel Mouret (« Une autre vie »).

Grégoire a également co-composé, arrangé et réalisé le premier album de Marie Modiano, « I’m Not a Rose » (Naïve) ; en 2013, il écrit son premier opéra, « La chute de Fukuyama », créé à la Salle Pleyel avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France.

Par ailleurs, il est l’auteur d’un roman, « Le vert paradis », publié en 2003 chez Gallimard.
 

Gregoire_Hetzel-Abbey_Road-166